top of page
  • Photo du rédacteurBruno Lenain

Se protéger contre la dépendance

En matière de protection sociale, le cadre est assez clair s’agissant des arrêts de travail :

- les salariés sont protégés par leur employeur grâce à la mise en place d’un contrat Prévoyance collectif :

il convient toutefois de vérifier qu’en cas de décès le conjoint et les enfants sont suffisamment couverts (en étant attentif à la clause bénéficiaire notamment);

- les indépendants sont protégés par un contrat Prévoyance qu’ils mettent en place spécifiquement par rapport à leurs besoins : il convient d’être attentif à ce que les indemnités journalières soient versées même si le chiffre d’affaires «tournait au ralenti» les mois précédant le pépin de santé, également dans les cas de burn out ou de problèmes lombaires - principales causes d’arrêt de travail.

Mais… qu’en est-il de la protection sociale au moment de la retraite ?

Bruno LENAIN Agent Général L'agence partenaire

Se protéger contre la perte d’autonomie
Se protéger contre la perte d’autonomie

Souscrire à une assurance décès lorsque l’épargne financière - hors immobilier – permet au conjoint survivant de vivre décemment pendant 15 à 30 ans n’est bien sûr pas prioritaire. A condition bien sûr, pour réduire la note des droits de succession, que cette épargne de précaution ait été constituée dans le cadre de l’assurance vie.

Vous êtes de plus en plus nombreux par contre à souhaiter souscrire à une assurance Perte d’Autonomie. L’objectif étant, en s’appuyant sur les services à la personne (aides ménagères), de rester le plus longtemps possible à son domicile. Les statistiques montrent que selon le nombre d’heures d’accompagnement nécessaires (de 6 heures/ semaine à un soutien 24h/24), le coût évolue entre 1800€ à 9000€/mois. Un hébergement dans un établissement spécialisé est lui facturé entre 3000€ (public) et 8000€/mois (privé). Or les débats sur la réforme de la retraite ont montré que ce financement ne pouvait être assuré que très partiellement par l’Etat, avec un montant moyen de l’Allocation de Perte d’Autonomie (APA) en complément de la pension de retraite de 550€/mois. Vous pouvez mettre en place cette protection jusqu’à vos 75 ans. Bien sûr, le faire plus tôt optimise les chances que l’assureur valide votre demande d’adhésion au contrat, compte tenu de votre état de santé.

Cette assurance spécifique, outre le financement des prestations nécessaires (courses, cuisine, aide à la mobilité…), vous accompagne dans le choix des prestataires. Par exemple en vous mettant en relation avec des établissements publics ayant des places disponibles (les listes d’attente sont souvent longues en IDF). Les services d’accompagnement portent également sur des aspects administratifs ou juridiques. Beaucoup des demandes traitées par l’agence proviennent ainsi de couples sans enfants (ou qui ne veulent pas faire supporter la charge administrative à leurs enfants) et de célibataires.

Nous conseillons de coupler la mise en place de cette assurance avec un mandat de protection future avec votre notaire. Nous nous tenons bien sûr à votre disposition pour vous proposer le contrat Perte d’Autonomie le plus adapté à vos besoins.

N’hésitez pas à solliciter l’agence pour faire le point sur votre situation.






LENAIN BRUNO (Agence)


Comments


bottom of page