top of page
  • Bruno Lenain

OPTIMISER SES REMBOURSEMENTS DENTAIRES


L’agence est régulièrement sollicitée quant à l’optimisation des soins de santé, avec l’identification de la mutuelle la plus adaptée.

Cette analyse des différentes options possibles est particulièrement utile s’agissant des soins dentaires.

En effet, la pose de couronnes, d’inlays ou d’implants dentaires font l’objet de faibles bases de remboursements de la part de la Sécurité Sociale.


Bruno LENAIN Agent Général L'agence partenaire


Rappelons en préambule les règles fixées par le ministère de la Santé, en lien avec l'ordre national des chirurgiens-dentistes :

  • votre chirurgien-dentiste doit vous informer clairement des soins dont vous avez besoin, du traitement proposé ou des alternatives dont vous disposez et vous accorder le temps de réflexion nécessaire

  • à partir de 70 €, votre chirurgien-dentiste doit vous présenter des devis

  • avec l’obligation depuis la loi 100% Santé de proposer deux devis : un devis s’appuyant sur les tarifs négociés dans le cadre la loi 100% Santé, un devis à tarif libre

  • votre chirurgien-dentiste ne doit pas vous demander de paiement à l'avance, ni vous suggérer le recours au crédit. Il peut par contre vous demander un acompte raisonnable

  • en cas d'implant ou de prothèse, votre chirurgien-dentiste doit vous communiquer les documents indiquant sa traç abilité

  • vous pouvez consulter, sur demande écrite, la copie de votre dossier médical

Quelles sont les règles en matière de remboursements ?

La consultation chez le dentiste est prise en charge par l'Assurance maladie, à 70 % sur la base du tarif conventionnel. Celui-ci correspond au tarif sur la base duquel s'effectue le calcul pour le remboursement d'un acte médical par l'Assurance maladie ; appelé aussi « tarif de responsabilité ».

Les soins dentaires, quant à eux, comprennent les soins conservateurs (détartrage, traitement d'une carie, dévitalisation), et les soins chirurgicaux (l’extraction par exemple). Ils sont remboursés à 70 % sur la base du tarif conventionnel. Les tarifs diffèrent lorsqu'ils sont réalisés sur des adultes ou sur les dents permanentes des enfants de moins de 13 ans.

Les prothèses dentaires sont aussi remboursées à 70 % d’une base tarifaire commune à l’ensemble des praticiens. Par exemple en 2023, 100 € pour une couronne. Le chirurgien-dentiste ou le médecin stomatologiste est tenu de vous informer des tarifs libres pratiqués préalablement à l’aide d'un devis écrit. Il doit comporter la description précise et détaillée du traitement envisagé et/ou des matériaux utilisés, le montant des honoraires correspondant au traitement, le montant remboursé par l'Assurance Maladie.

Les traitements d'orthodontie ou traitements ODF (souvent appelés « bague »s) sont pris en charge par l'Assurance Maladie sous réserve d'obtenir l'accord préalable de votre caisse d'Assurance Maladie et s'ils sont commencés avant le 16e anniversaire. Le chirurgien-dentiste ou le médecin stomatologiste est tenu de vous en informer préalablement au moyen d'un devis écrit.


N'hésitez pas à consulter l’agence pour déterminer les meilleures garanties par rapport à vos besoins.

Notamment si vous devez avoir des soins dentaires dans les mois à venir.





LENAIN BRUNO (Agence)

agencea2p.bruno.lenain@axa.fr

Comments


bottom of page